Conseil d’Etat 2012-2017 (Image: FLORIAN CELLA, 24Heures)

A en croire le bilan de législature, tout le monde il est beau,tout le monde il est gentil, circulez il n’y a rien à voir! Alors pourquoi vouloir changer la majorité au Conseil d’Etat?

Laissez-moi aborder quelques points qui me tiennent à cœur:

Le centre-droite doit reprendre la main sur l’école.
La politique socialiste basée sur la méfiance et un égalitarisme borné a mis le doute dans la tête de tous les partenaires. Les enseignants et directeurs d’établissement vivent sous la peur d’une gouvernance autoritaire et centraliste. Les parents et l’économie perdent confiance en notre système. Seule une gouvernance basée sur la confiance et qui redonne la responsabilité aux personnes de terrain pourra redonner son éclat à notre système de formation. En bref seule une philosophie libérale et responsable peu nous remettre sur les rails.
Il faut comprendre les dérives du social.
Actuellement, sous l’égide d’un politicien rusé et expérimenté, le social reste une bouteille à encre que plus personne ne comprend. Notre seule chance pour renverser cette tendance  est de remettre ce ministre dans la minorité pour le forcer à apporter des réponses simples au questionnements de tous sur le sujet.
L’administration doit se remettre au service de la population.
La machinerie de l’Etat ne cesse de s’alourdir et ceux qui veulent entreprendre se retrouvent souvent pénalisé par une administration qui vise l’immobilisme par habitude ou par facilité. A l’heure de l’innovation et de l’engagement que nous demandons à chacun pour la transition énergétique ou pour rester concurrentiel nous ne pouvons plus nous le permettre.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>